Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Natacha Calestrémé] Les blessures du silence

Aller en bas 

Votre avis ?
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
100%
 100% [ 1 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
goupilpm
succube des enfers
avatar

Messages : 3129
Points : 4343
Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 61
Localisation : Garencières Normandie

MessageSujet: [Natacha Calestrémé] Les blessures du silence   Mar 20 Mar - 14:14


Année d'édition : 2018
Édition : Albin Michel
Nombre de pages : 352
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture : Amandine Moulin a disparu. Son mari évoque un possible suicide. Ses parents affirment qu elle a été tuée. Ses collègues pensent qu elle s est enfuie avec un amant. Une succession de témoignages contradictoires qui ne collent pas avec la description qui est faite de cette mère de trois petites filles. Qui croire ? Qui manipule qui ? Connaît-on vraiment la personne qui vit à ses côtés ?

Au fil d une intrigue aussi poignante que déroutante, Natacha Calestrémé dépeint les effets de l emprise et de la perversion, les silences qui accompagnent cette violence invisible, les pièges dans lesquels tombe l entourage... et donne peut-être les clefs pour s'en libérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
goupilpm
succube des enfers
avatar

Messages : 3129
Points : 4343
Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 61
Localisation : Garencières Normandie

MessageSujet: Re: [Natacha Calestrémé] Les blessures du silence   Mar 20 Mar - 14:15

Le Major Clivel du troisième district de ma PJ parisienne est convoqué par son chef le Commissaire Filipo au sujet d'une disparition inquiétante, celle du mère de famille de trois jeunes enfants. Amandine Moulin a disparue depuis huit jours et la police de quartier n'a aucune piste. Selon le Commissaire, qui dans un premier temps tait qu'il a eu par le passé une liaison avec la femme, il ne peut s'agir d'une fugue.

Les blessures du silence est la quatrième enquête du Major Clivel.

L'auteure alterne l'enquête avec le passé récent de la jeune femme et l'on découvre qu'elle subissait constamment des vexations et brimades de la part de son pervers narcissique de mari, un éminent professeur de lycée « bien sous tous rapports ».

La situation de la femme est fort complexe, elle espère comme c'est toujours le cas dans ce genre d'affaire que son mari va changer même si ses proches tentent de lui faire ouvrir les yeux, elle l'aime toujours et puis sa situation financière lui permet pas de le quitter. Elle ne peut abandonner ses filles, elle est prise au piège.

L'auteure nous livre une thématique d'actualité avec le harcèlement, dépeint très minutieusement les affres de la femme, le mécanisme employé par le mari mais aussi de manière générale qu'elle nous fait découvrir par le truchement d'une psychiatre tout comme les solutions pour sortir de cet enfer. Comme à l'accoutumée, l'auteure s'est fort bien documenté en amont aussi bien dans le thème que dans l'enquête où elle nous faire découvrir la manière de travailler des chiens pisteurs. Elle va même plus loin en employant des méthodes novatrices pour faire avancer l'enquête.

L'enquête, bien que la police soupçonne depuis le début avance très lentement mais la aussi son déroulement est maîtrisé de main de maître, la moindre des actions des enquêteurs est décrite, tout est pesé.

On notera toutefois que les problèmes sentimentaux des policiers et leur passé viennent perturbé quelque peu le récit. Le dénouement est fort intéressant malgré que là aussi la vie du protagoniste principal est matinée d'une touche romantique. L'interprétation des rêves du protagoniste principal apporte une touche de surnaturel à l'histoire.


Malgré quelques petites longueurs certes nécessaires à la bonne compréhension du cheminement, la plume de l'auteure est fluide, très précise permettant au lecteur de bien s'approprier les différentes scènes comme s'il faisait partie intégrante de l'équipe qui même l'enquête.

Malgré le petit point explicité ci-dessus, l'auteure nous livre un policier d'excellente facture plus travaillé que la moyenne des ouvrages du genre.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
 
[Natacha Calestrémé] Les blessures du silence
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES BLESSURES INVISIBLES de Nicholas Evans
» Sketch de janvier par Natacha
» [Éditions Persée] Naya, Tome 1 : La colonie d'Astrelof de Natacha Catel
» LES BLESSURES DU PASSE de Lisa Kleypas
» Les blessures de verre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Policiers/Thriller/Polar-
Sauter vers: