Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Olen Steinhauer] Cher camarade

Aller en bas 

Votre avis ?
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
100%
 100% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
goupilpm
succube des enfers
avatar

Messages : 3111
Points : 4313
Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 61
Localisation : Garencières Normandie

MessageSujet: [Olen Steinhauer] Cher camarade   Mer 15 Aoû - 18:12


Année d'édition : 2007
Édition : Folio
Nombre de pages : 349
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture : Emil Brod, vingt-deux ans, a passé ses années de guerre dans l'Arctique à dépecer des phoques au milieu de brutes alcooliques et féroces. C'est pourtant avec une certaine naïveté qu'il rejoint en 1948 la Capitale et entre à la Première Section de la Brigade criminelle. L'hostilité qu'il rencontre de la part de ses collègues plus âgés, tous des durs à cuire issus du régime, est un mur. On le frappe. On l'humilie. Il ne comprend pas. Comment, dans ces conditions, résoudre sa première affaire ? Le plus grand compositeur patriotique du pays a été salement tué. La marge de manœuvre d'Emil, entre la vérité des faits et les intérêts du pouvoir, est infime. Il lui faut pourtant survivre. Il apprend vite. Il a l'âme d'un Slave. Son entêtement n'aura d'égal que son besoin d'aller jusqu'au bout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
goupilpm
succube des enfers
avatar

Messages : 3111
Points : 4313
Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 61
Localisation : Garencières Normandie

MessageSujet: Re: [Olen Steinhauer] Cher camarade   Mer 15 Aoû - 18:13

Une capitale non déterminée d'un petit pays de l'ex Pacte de Varsovie où les plaies béantes de la deuxième guerre mondiale sont encore présentes et où prédomine la présence de l'Armée Soviétique.

Emil Brod, tout jeune inspecteur de la Milice du Peuple sorti récemment de l'école de formation, se voit affecté à la Brigade Criminelle d'un quartier de la Capitale.

Dés le début le lecteur est plongé dans un climat oppressant tout comme le ressent le jeune inspecteur qui doit faire face à l'hostilité de ses nouveaux collègues. Les humiliations sont incessantes et en plus du harcèlement moral permanent il devra même faire face à une agression physique.

Si l’atmosphère qui règne dans le commissariat est lourde, elle s'avère encore plus pesante du fait de la présence d'un agent de la Sécurité d’État. Il est en est de même pour tout citoyen et l'atmosphère de la rue se veut elle aussi pesante du fait de la présence des incessantes patrouilles militaires de l'Armée Soviétique à l’affût du moindre écart.

Pour le jeune inspecteur l'enquête va s'avérer des plus difficiles car une figure politique, ancien héros de guerre va jouer de son influence pour faire classer l'enquête. Mais le jeune inspecteur malgré le veto de sa hiérarchie va poursuivre l'enquête et bientôt devra faire face à un second meurtre qui ne font que renforcer ses soupçons.

Malgré l'enquête qui se déroule, menée de main de maître et les multiples rebondissements, le récit est très descriptif, l'auteur ayant privilégié de mettre en avant le climat sombre et suspicieux qui règne par une multitude de petits détails qui mettent en avant l'instant présent mais de manière fugitive. Ils ne s'attardent pas sur ces détails qui dans un sens ne sont pas importants au delà de créer l'ambiance délétère.

L'écriture de l'auteur est simple voir à certains moments austère ce qui cadre parfaitement avec la résignation que ressentent les personnages secondaire rencontrés. Du fait de ce parti pris l'intégralité du roman se déroule sur un ton monocorde mais pas linéaire.

Et si le fil conducteur se veut la résolution de l'intrigue ce sont les sentiments humains dans un contexte très difficile que fait ressentir l'auteur.

Au final, une intrigue solide, un suspense maintenu tout au long du roman, un rythme et un style qui mettent en avant les peurs latentes et les traumatismes du passé. Un roman policier qui se veut plus proche du roman noir que du policier classique malgré une enquête solide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
 
[Olen Steinhauer] Cher camarade
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bonjour cher camarade
» [INFO] HD2 pas cher en renouvellement chez Orange
» Moules a charnière pas cher chez CASA
» [INFO] batterie hd2 pas cher
» Frédérique Constant Maxime [montre de manuf à pas cher?]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Policiers/Thriller/Polar-
Sauter vers: