Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez
 

 [Evelyne Gauthier] Le club des joyeuses divorcées

Aller en bas 

Votre avis
1. Coup de cœur !
[Evelyne Gauthier] Le club des joyeuses divorcées Vote_lcap100%[Evelyne Gauthier] Le club des joyeuses divorcées Vote_rcap
 100% [ 1 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
[Evelyne Gauthier] Le club des joyeuses divorcées Vote_lcap0%[Evelyne Gauthier] Le club des joyeuses divorcées Vote_rcap
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
[Evelyne Gauthier] Le club des joyeuses divorcées Vote_lcap0%[Evelyne Gauthier] Le club des joyeuses divorcées Vote_rcap
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
[Evelyne Gauthier] Le club des joyeuses divorcées Vote_lcap0%[Evelyne Gauthier] Le club des joyeuses divorcées Vote_rcap
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
[Evelyne Gauthier] Le club des joyeuses divorcées Vote_lcap0%[Evelyne Gauthier] Le club des joyeuses divorcées Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Froggy80
lycan
Froggy80

Messages : 1275
Points : 1321
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 39
Localisation : Dans les nuages dans la région de Québec City ...

[Evelyne Gauthier] Le club des joyeuses divorcées Empty
MessageSujet: [Evelyne Gauthier] Le club des joyeuses divorcées   [Evelyne Gauthier] Le club des joyeuses divorcées EmptyVen 22 Sep - 17:32

[Evelyne Gauthier] Le club des joyeuses divorcées Couv1410



Année d'édition : 2017
Edition : Guy Saint-Jean Éditeurs
Nombre de pages : 430
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Pour Marie-Claude, Rebecca, Julia et Claire, la vie ne s’arrête jamais. Elles sont mères accomplies, femmes d’affaires, citoyennes engagées et amies fidèles. Entre les lessives, l’épicerie à faire, les manucures, les soirées pour célibataires, la gestion des vacances scolaires, les légumes à mettre en conserve et les anniversaires, il n’y a pas de temps morts!

Claire est esthéticienne; douce et timide, elle manque de confiance en elle. Marie-Claude est adjointe à la rédaction d’un grand quotidien; exubérante et torride en amour, elle est la mère de trois rejetons d’un ex devenu grano. Julia est l’aînée du groupe; propriétaire d’une galerie d’art, elle est une source intarissable de bons conseils pour ses amies et enfants. Finalement, Rébecca est colorée et prompte, elle est graphiste et élève seule son jeune garçon. Un vendredi soir par mois, les quatre copines mettent de côté les obligations quotidiennes pour se retrouver chez Julia et jouer de la musique; elles deviennent les Fuzzy Bunnies!

Qui a dit que divorce devait rimer avec tristesse?

**********************


[Evelyne Gauthier] Le club des joyeuses divorcées 6639497_orig
www.frogzine.weebly.com


Dernière édition par Froggy80 le Lun 23 Avr - 7:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frogzine.weebly.com
Froggy80
lycan
Froggy80

Messages : 1275
Points : 1321
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 39
Localisation : Dans les nuages dans la région de Québec City ...

[Evelyne Gauthier] Le club des joyeuses divorcées Empty
MessageSujet: Re: [Evelyne Gauthier] Le club des joyeuses divorcées   [Evelyne Gauthier] Le club des joyeuses divorcées EmptyVen 22 Sep - 17:35

L'avis de Froggy !

Citation :
Les Fuzzy Bunnies ! Quelle gang de femmes formidables! Elles sont de milieux différents, tout en étant du même. Elles ont la musique en commun. Cet art qui permet de s’exprimer et d’être soi-même le temps de quelques lignes et mélodies. J’ai rarement ressenti le «feeling» de vivre une histoire à fond, de faire partie de l’histoire en elle-même. Pourquoi ce sentiment ? Tout est dans la suggestion de l’auteure. Elle nous propose dès le départ une liste des pièces musicales qui sont mentionnées dans le roman afin de s’imprégner au maximum des émotions et de l’atmosphère. C’est ce que j’ai fait et je dois avouer que je ne regrette aucunement d’avoir pris le temps d’aller chercher chaque pièce.

​Ma lecture de ce roman a été longue… très longue ! Je ne comprenais pas pourquoi… Pourtant, je l’aimais beaucoup ! C’est une fois terminé, une fois que la dernière page fût tournée que j’ai comprise. J’avais plus qu’aimé mon aventure. Je n’avais aucunement envie de me sortir de cette atmosphère que cette gang d’amies avait créée. Je me sentais bien auprès d’elles. Même si elles ne sont pas nécessairement dans les mêmes tranches d’âges, nos héroïnes ont une des plus belles complicités en amitié qui soient. Elles sont fidèles, honnêtes et, le bonheur des autres, les tiennes à cœur. Certaines ont leurs secrets, d’autres des peurs, mais elles ont toutes un point commun, la musique ! Certaines vivront des déceptions, d’autres des échecs tandis que certaines connaîtront à nouveau l’amour.

Ce sont des femmes fortes, persévérantes et qui n’ont pas peur de vivre leurs émotions et échecs, même si par moment l’on pourrait croire le contraire. Elles sont humaines… et définitivement attachantes ! Leurs vulnérabilités les rendent encore plus attendrissantes, plus humaines voire un être avec des faiblesses. Je m’approche de la tranche d’âge de certaines d’entre elles et je dois avouer que leurs questionnements sont également les miens par moment. Suis-je heureuse ? Est-ce que mon travail me plaît ? Bref, ce sont des femmes tout comme nous. Pas de super pouvoir ni de superwomen. Juste des femmes comme tout le monde, qui vivent les mêmes choses que nous. Et ça fait du bien de retrouver ce genre d’héroïne dans les romans et tranquillement, même si j’aime encore beaucoup les romans YA, je réalise que les livres avec des personnages à l'aube de la quarantaine ou plus, me plaise de plus en plus !

«Le club des joyeuses divorcées» est un roman à découvrir sans contredit ! Un fabuleux mélange d’humour, d’amitié, de passions pour la musique et les arts, d’amour, de travail et de plaisir fait que ce roman est mémorable. Difficile de rester intouché par ce dernier et ses personnages plus colorés et éclatants, les uns des autres. Une belle complicité entre girls qui nous montre qu’en vieillissant, on ne perd rien, au contraire, nous avons beaucoup à gagner, car tout est plus vrai. Nous revenons à l’essentiel et le superficiel qui a «contrôlé» notre jeunesse s’estompe tranquillement. Un roman qui a su faire sa place dans mon cœur ! Merci à Québec Loisirs pour cet immense coup de coeur littéraire!

Crédit : Tania de chez Frogzine - ici

**********************


[Evelyne Gauthier] Le club des joyeuses divorcées 6639497_orig
www.frogzine.weebly.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frogzine.weebly.com
 
[Evelyne Gauthier] Le club des joyeuses divorcées
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Chick-lit/comédie/Romance-
Sauter vers: