Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez
 

 [Marcel Proust] Albertine disparue

Aller en bas 

votre avis
1. Coup de coeur
[Marcel Proust] Albertine disparue Vote_lcap0%[Marcel Proust] Albertine disparue Vote_rcap
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de coeur!
[Marcel Proust] Albertine disparue Vote_lcap0%[Marcel Proust] Albertine disparue Vote_rcap
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa
[Marcel Proust] Albertine disparue Vote_lcap0%[Marcel Proust] Albertine disparue Vote_rcap
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
[Marcel Proust] Albertine disparue Vote_lcap0%[Marcel Proust] Albertine disparue Vote_rcap
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
[Marcel Proust] Albertine disparue Vote_lcap0%[Marcel Proust] Albertine disparue Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Total des votes : 0
 

AuteurMessage
Louve
Admin
Louve

Messages : 25679
Points : 35275
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 32
Localisation : dans une grotte

[Marcel Proust] Albertine disparue Empty
MessageSujet: [Marcel Proust] Albertine disparue   [Marcel Proust] Albertine disparue EmptyJeu 21 Juin - 23:53

[Marcel Proust] Albertine disparue 139


Année d'édition : 2014
Edition: Editions du Cénacle
Nombre de pages : 320
Quatrième de couverture :
" Mademoiselle Albertine est partie " ! Comme la souffrance va plus loin en psychologie que la psychologie ! Il y a un instant, en train de m'analyser, j'avais cru que cette séparation sans s'être revus était justement ce que je désirais, et comparant la médiocrité des plaisirs que me donnait Albertine à la richesse des désirs qu'elle me privait de réaliser, je m'étais trouvé subtil, j'avais conclu que je ne voulais plus la voir, que je ne l'aimais plus.
Mais ces mots : " Mademoiselle Albertine est partie " venaient de produire dans mon cœur une souffrance telle que je sentais que je ne pourrais pas y résister plus longtemps. Ainsi ce que j'avais cru n'être rien pour moi, c'était tout simplement toute ma vie.

**********************
[Marcel Proust] Albertine disparue Blog11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
 
[Marcel Proust] Albertine disparue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation F. Rahl
» [Proust, Marcel] La fin de la jalousie et autres nouvelles
» [Biographie] Marcel Vigier
» [Pagnol, Marcel] Le château de ma mère
» Marcel et son orchestre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Autres :: Classique et théâtre-
Sauter vers: