Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez
 

 [Katherine Webb] Pressentiments

Aller en bas 

Votre avis
1. Coup de cœur !
[Katherine Webb] Pressentiments Vote_lcap0%[Katherine Webb] Pressentiments Vote_rcap
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
[Katherine Webb] Pressentiments Vote_lcap0%[Katherine Webb] Pressentiments Vote_rcap
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
[Katherine Webb] Pressentiments Vote_lcap100%[Katherine Webb] Pressentiments Vote_rcap
 100% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
[Katherine Webb] Pressentiments Vote_lcap0%[Katherine Webb] Pressentiments Vote_rcap
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
[Katherine Webb] Pressentiments Vote_lcap0%[Katherine Webb] Pressentiments Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Belledenuit
psychopathe
Belledenuit

Messages : 578
Points : 752
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 43
Localisation : Aude

[Katherine Webb] Pressentiments Empty
MessageSujet: [Katherine Webb] Pressentiments   [Katherine Webb] Pressentiments EmptyMer 24 Avr - 16:21

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Année d'édition : 2013
Edition : Belfond
Nombre de pages : 406
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
2011. Le corps d'un soldat est retrouvé à côté d'Ypres. Très bien conservé, son uniforme indique qu'il était tombé sur le champ de bataille de la Grande Guerre. Dans ses poches, deux lettres signées Hester. Leah, journaliste free-lance, est chargée de mener l'enquête. Qui pouvait être ce soldat inconnu ? 1911. Dans leur petite paroisse du Devon, Hester mène une vie plutôt morne auprès de son mari, le révérend Albert Canning. C'est donc avec une certaine excitation qu'elle attend l'arrivée de la jeune Cat, la nouvelle domestique, qu'elle va assurément prendre sous son aile. Mais Cat n'est pas l'oie blanche qu'Hester attendait : fille d'un aristocrate et d'une domestique, suffragette passée par la prison, la jeune femme a un tempérament fougueux et un grand sens de l'injustice sociale. Et voici qu'un autre individu va semer le trouble en cet été caniculaire : jeune homme sans le sou, Robin Durrant, théosophe charismatique, ne tarde pas à enflammer les esprits de la paroisse. Y compris ceux d'Albert, fasciné par cet homme qui sait parler aux esprits, et d'Hester qui poussée par la frustration de ne savoir contenter son mari pourrait bien succomber au charme vénéneux du bel inconnu. A moins que Cat ne se mette en travers de leur route…

Revenir en haut Aller en bas
http://boulimielivresque.blogspot.fr
Belledenuit
psychopathe
Belledenuit

Messages : 578
Points : 752
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 43
Localisation : Aude

[Katherine Webb] Pressentiments Empty
MessageSujet: Re: [Katherine Webb] Pressentiments   [Katherine Webb] Pressentiments EmptyLun 29 Avr - 15:53

Mon avis :

J'avais lu l'année dernière le premier roman de cet auteur, L'héritage, qui avait été une belle lecture et j'ai été enchantée de découvrir ce nouvel opus.

L'auteur nous embarque une nouvelle fois dans une histoire de secret familial mais la particularité de Pressentiments réside dans le rythme très lent de la narration. De ce fait, il ne plaira peut-être pas aux lecteurs avides de savoir rapidement ce qui se passe parce qu'il faut prendre son temps pour lire cet ouvrage, se délecter de chaque page, de chaque moment que nous découvrons.

Tout comme dans L'héritage, Katherine Webb va partir d'un élément déclencheur en 2011 pour revenir 100 ans en arrière, là où réside tout le mystère qui entoure la famille Canning.

On va donc vivre une double narration puisque :

- d'un côté, c'est à travers Leah, jeune journaliste free-lance, que tout va commencer : la découverte d'un corps en Belgique dont la mort remonterait à la Première Guerre Mondiale et la demande de Ryan, son ex-ami et membre de la CSM (Commission des Sépultures Militaires) pour trouver qui est cet homme, parfaitement conservé auprès de qui on a retrouvé deux lettres bien mystérieuses.

- et de l'autre, c'est Cat Morlay, servante au Presbytère des époux Canning que l'on va suivre tout ce qui se passe dans cette maison au tout début du XXème siècle.

J'ai été emportée, une fois encore, par l'histoire que me racontait Katherine Webb même si, comme je l'ai dit plus haut, le rythme est lent et demande une certaine dose de patiente pour voir les pièces du puzzle s'imbriquer les uns dans les autres. C'est d'ailleurs pour cette raison que j'ai mis quasiment une bonne semaine pour en venir à bout.

Malgré tout, l'ambiance, l'histoire et le mystère qui entoure tant la famille Canning que Cat Morley donnent l'envie d'en savoir toujours plus.

Non seulement, le lecteur découvre la théosophie avec un personnage qu'il est difficile de ne pas se méfier mais également le début d'une évolution sociale pour les femmes de l'époque.

Je n'en dévoilerai pas plus pour ne pas spolier l'ouvrage qui mérite vraiment la découverte même s'il faut prendre un peu plus de temps que pour d'autres livres usant du même thème. C'est, je pense, le point fort (ou faible selon le lecteur) de Pressentiments. Il ne fait pas du tout partie de ces livres que l'on dévore dans la journée parce qu'il y a beaucoup d'éléments à engranger, des personnages à cerner, un mystère à dévoiler.

Pressentiments c'est comme un très bon chocolat que l'on fait fondre dans sa bouche pour se délecter de son parfum, de son goût intense ou doux. Ici, on part tranquillement dans une petite bourgade du Berkshire, à Cold Ash Holt, on fait la connaissance de Albert et Hester Canning, de Cat Morlay, de la gouvernante Sophie Bell et de celui par qui tout arrive et que je ne nommerai pas.

On découvre un monde à l'apparence parfaite et qui pourtant cache énormément de choses qui font souffrir, donnent envie de se révolter, de faire bouger les idées reçues aussi.

Vous l'aurez sans doute compris, j'ai beaucoup aimé me plonger dans le nouvel ouvrage de Katherine Webb dont le talent d'écrivain se confirme ici. Elle a un véritable don pour organiser son intrigue et ne divulguer qu'au compte-goutte les évènements qui font basculer la vie de ses personnages.

Je ne peux que vous inviter à tenter cet auteur, d'autant que son premier titre L'héritage est sorti en format poche aux Editions Pocket depuis le 7 avril dernier. Vous n'avez donc plus d'excuse pour ne pas la découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
http://boulimielivresque.blogspot.fr
 
[Katherine Webb] Pressentiments
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Katherine Webb] Pressentiments
» [Neville, Katherine] Le Feu Sacré (suite de "Le Huit")
» Graves, Katherine « Kitty »
» LA DAME AU SARI BLEU de Katherine Scholes
» [Scholes, Katherine] La dame au sari bleu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Historiques, Contemporains,Divers-
Sauter vers: